Langue de veau et sa sauce Gribiche

20


P1070459

 

Je ne suis pas fan des abas mais cuisiner ainsi la langue de veau a fait le bonheur de mon mari

1 langue de veau ou de boeuf

1 carotte

1 bouquet garni

1 oignon piqué de 2 clous de girofle

sel et poivre

Pour la sauce Gribiche :

2oeufs durs

1 a c de moutarde

1 cuillère à soupe de persil haché

Sel

200 ml d’huile

1 a c de câpres ou quelques cornichon

Préparation de la langue de veau

mettre la langue de veau dans un mélange d’eau et vinaigre pendant quelques minute

retirer lavez la de nouveau

dans une cocotte mettre tout les ingrédients ainsi que la langue couvrez d’eau et laisser cuire

jusqu’a ce que la langue soit tendre , retirer puis retirer la peau blanche externe

couper en tranche et réserver

préparer la sauce Gribiche

Retirer le jaune de chaque oeuf dur et le mettre dans un grand bol
Couper les blancs en petits morceaux et réserver
écraser le jaune pour qu’il soit réduit en particules très fines, ajouter la moutarde

Commencer à ajouter l’huile doucement et battre comme pour une sauce mayonnaise
– Lorsque la sauce est bien montée, ajouter les morceaux de blanc d’oeuf et les capres h
hacher le persil

servir la langue accompagné de sa sauce gribiche


P1070456

 

Bonne réalisation !!

 

 

Partager l’article !
 
Langue de veau et sa sauce Gribiche:

 

Je ne suis pas fan des abas mais cuisiner ainsi la langue de veau a fait le bonh …

Share.

About Author

Grande passionnée de cuisine et surtout de pâtisserie et une grande curieuse de découvrir d'autres cuisines et d'autres saveurs. L'aventure du partage a commencé en 2009, j'essaie de partager la cuisine et la pâtisserie algérienne ainsi qu'un peu de mélange de cuisine du monde.

20 commentaires

  1. salam ratiba,

    Tu prends une langue de veau (qui vaut cher par rapport à quelques années), tu l’a nettoie comme il se doit.

    Je l’a nettoie avec une petite brosse, un peu de vinaigre dilué avec de l’eau chaude et je frotte. Tu remets dans l’eau vinaigrée durant 20 minutes, rebrossage, rinçage.

    Tu prends un couteau pointu, tu piques la langue de veau, tu glisses un ail épluché dans chaque trou (selon ta convenance)

    Tu prends un auto-cuiseur (une cocotte comme l’on dit à Alger) un à deux verres d’eau, du sel et du poivre. tu y plonges la fameuse langue.

    Tu laisses cuire jusqu’à ce qu’il ne reste que le gras au fond de l’auto-cuiseur. Je découpe en tranches et j’accompagne de pommes de terre bouillies, rissolées et une petite sauce tomate pour en napper les pommes de terre.

    Après cela, nous prenons toujours du masto-khiar et du thé rouge !

    Je vais préparer ta recette pour ma famille.

    salam

     

  2. Coucou, RATIBA, je n’y pensais plus avec cette chaleur d’un coup en Espagne, mais c’est une très bonne idée et la sauce gribiche, encore plus!!!!! en plus mon mari adore celà! merci de nous rappeller ces plats simples et si bons!!! et, pour faire plaisir à ton amie, j’essaierai sa recette car celle-là ne la connais pas: merci pour ce rappel: amicalement :  MARIE.

  3. ça me rappelle tant la cuisine de mon pere,la cuisson était la meme et on la dégustait avec une vinaigrtte persillée…bien longtemps que je n en ai pas mangé,merci ratiba pour le partage!bisouuuuuuuuuu

  4. Depuis que j’ai vu la photo sur FB, j’qttendais cette recette. Moi j’adore tout les abats, dès que je pourrai j’essaierais ta recette. Merci du partage.

  5. salam ratiba,

    Tu prends une langue de veau (qui vaut cher par rapport à quelques années), tu l’a nettoie comme il se doit.

    Je l’a nettoie avec une petite brosse, un peu de vinaigre dilué avec de l’eau chaude et je frotte. Tu remets dans l’eau vinaigrée durant 20 minutes, rebrossage, rinçage.

    Tu prends un couteau pointu, tu piques la langue de veau, tu glisses un ail épluché dans chaque trou (selon ta convenance)

    Tu prends un auto-cuiseur (une cocotte comme l’on dit à Alger) un à deux verres d’eau, du sel et du poivre. tu y plonges la fameuse langue.

    Tu laisses cuire jusqu’à ce qu’il ne reste que le gras au fond de l’auto-cuiseur. Je découpe en tranches et j’accompagne de pommes de terre bouillies, rissolées et une petite sauce tomate pour en napper les pommes de terre.

    Après cela, nous prenons toujours du masto-khiar et du thé rouge !

    Je vais préparer ta recette pour ma famille.

    salam

     

  6. Coucou, RATIBA, je n’y pensais plus avec cette chaleur d’un coup en Espagne, mais c’est une très bonne idée et la sauce gribiche, encore plus!!!!! en plus mon mari adore celà! merci de nous rappeller ces plats simples et si bons!!! et, pour faire plaisir à ton amie, j’essaierai sa recette car celle-là ne la connais pas: merci pour ce rappel: amicalement :  MARIE.

  7. Depuis que j’ai vu la photo sur FB, j’qttendais cette recette. Moi j’adore tout les abats, dès que je pourrai j’essaierais ta recette. Merci du partage.

Leave A Reply